À la une ...

Un monde de nouilles

Chronique Autour de l’assiette

Crédits image : Fratellini.

Les nouilles, amies polyvalentes qui siègent dans notre garde-manger, ont eu mauvaise presse avec toute la vague « sans gluten », « paléo », « faible en glucides » et consorts.   Pourtant, elles sont très pratiques, et ne sont pas mauvaises pour la santé en soi! Le choix ne s’arrête pas aux pâtes alimentaires de semoule de blé dur que nous achetons régulièrement. Il existe, à travers le monde, plusieurs types de nouilles qui nous permettent de jouer sur le goût, la texture, la valeur nutritionnelle et les couleurs des plats que nous pouvons préparer. Voici quelques exemples de plats à base de nouilles selon leurs pays d’origine :

Vietnam : La cuisine vietnamienne, basée autant sur les saveurs, les couleurs que les textures, se sert beaucoup des nouilles comme agent texturisant. Elles se retrouvent souvent dans de délicieuses soupes-repas comme le pho, ainsi que dans les sautés et à l’intérieur des rouleaux de printemps. On peut aussi mentionner les délicieux sandwiches Banh Mi, qui contiennent du vermicelle de riz.

Japon : On pense tout de suite aux fameux rāmens, ces soupes-repas consistantes si populaires. Un bon bol de rāmens frais n’a absolument rien à voir avec les nouilles instantanées qu’il est possible d’acheter pour un prix ridiculement bas dans toutes les épiceries. Par ailleurs, il y a aussi les sautés et les salades de nouilles froides, souvent faits avec des nouilles de sarrasin appelées sobas. On peut aussi nommer les gyozas, farcis de viande ou de fruits de mer.

Chine : C’est, selon toute vraisemblance, la terre d’origine des pâtes, contrairement à la croyance populaire voulant qu’elles proviennent d’Italie. On peut penser à des plats comme le lo mein, les vermicelles au curry, les won-tons… Et les nouilles chinoises qui nous sont si familières ne sont pas vraiment authentiquement chinoises, bien que délicieuses.

Thaïlande : « Nids » de vermicelles croustillants surmontés de viande et légumes, pad thaï, soupe tom yam et pad siew sont autant de plats extrêmement populaires à base de nouilles nous venant de la Thaïlande. Il existe aussi des pâtes à base de haricots mungo, qui deviennent transparentes à la cuisson et ont une texture gélatineuse, pour les plus aventureux. Elles sont parfois nommées « glass noodles », soit nouilles de verre.

Italie :  La liste est longue! Les pâtes y sont un art, il y a même une loi qui régit leur fabrication. Elles ont une très grande variété de formes. Elles peuvent être colorées grâce aux épinards, aux tomates séchées, à l’encre de seiche, au jus de betterave, etc.  Elles sont accompagnées de multiples sauces ou garnitures. Il y a aussi les pâtes farcies comme les tortellinis ou les agnolotti, ainsi que les pâtes à farcir comme les cannelloni et les coquillettes.

France: Les crozets, petites pâtes carrées servies en accompagnement, et les ravioles du Dauphiné, farcies de comté et d’emmental, qui possèdent le Label Rouge, et les spaezle alsaciens, qui sont des nouilles aux œufs préparées en faisant tomber de petites lamelles de pâtes dans l’eau bouillante et servies  arrosées de beurre.

Quelles sont vos préférées?

A propos Dominique Jodry-Lapointe (19 Articles)
Du haut de son mètre cinquante-quatre, Dominique regarde la vie avec humour et gourmandise. Sa curiosité n'a d'égal que son appétit pour les découvertes et délices provenant des quatre coins du monde. Passionnée de mots, épicurienne avant tout, elle collectionne les livres et les éclats de rire. Titulaire d'un baccalauréat en psychologie, elle s'intéresse à l'humain et à ce qui le construit.
SSL