À la une ...

Comment créer son terrarium

7 040
Comment créer un Terrarium

Crédits photo : Etsy.

C’est le temps de l’année où nous magasinons les sacs de terre et où nous plantons nos bons vieux géraniums. C’est amusant pour les pouces verts, mais avouez que ça manque parfois d’un peu de créativité… Je vous propose donc, cette semaine, non pas de jeter vos caisses à fleurs en plastique à la poubelle, mais de vous faire travailler un petit extra en créant votre propre terrarium. Tant qu’à avoir les mains dans la terre, aussi bien faire d’une pierre deux coups!

Les avantages de ces jardins miniatures, mis à part le fait qu’ils sont mignons comme tout, sont qu’ils ne coûtent pas cher, qu’ils sont faciles à créer et qu’ils vous permettent de récupérer contenants de verre, vieil aquarium, ampoule et… alouette! Avec un peu d’imagination, il est possible de changer votre vieux pot de salsa en petit jardin miniature qui se conserve à l’année. Comme le disait mon vieux professeur de mathématiques de 2e secondaire, c’est fantasmagorique!

Ce qu’il vous faut :

— Un contenant de verre;

— Des petites roches;

— Du charbon végétal granulé;

— De la mousse;

— Du terreau;

— Des plantes;

— Des petites décorations au choix.

Comment faire?

Nous n’entreprenons rien de compliqué :  il suffit d’empiler les matériaux en se disant à quel point nous menons une bonne vie.

  1. Nous commençons avec une rangée d’environ 1 cm de petites roches placée au fond du bocal. Les roches aident le drainage des plantes. À privilégier : les petites roches d’un centimètre et moins.
  2. Nous rajoutons une rangée d’environ 1 cm de charbon végétal granulé. C’est ce qui va aider à garder notre terreau bien au frais.
  3. Nous avons bien du plaisir!
  4. Nous plaçons une rangée de terreau. Et nous nous fions à notre intuition de jardinière en herbe, c’est-à-dire que nous adaptons la quantité de terreau à la grosseur du contenant et aux racines des plantes choisies.
  5. Nous ajoutons les plantes en prenant bien soin d’enlever de leurs racines le surplus de terre de leurs anciens pots. Il faut que la plante respire dans son nouveau terreau, alors nous dégageons la vieille terre!
  6. Nous devenons une artiste du pot de fleurs et nous décorons notre terrarium. Nous pouvons y rajouter figurine, roches, mousse, sable, etc.
  7. Nous arrosons légèrement le tout.
  8. Nous regardons fièrement notre création.

Comment choisir ses plantes?

Il vous faut des plantes qui tolèrent très bien l’humidité et qui préfèrent l’ombre parce que les terrariums sont humides et que le verre peut réfléchir la lumière. Il y a toutefois certaines sortes de plantes à privilégier si votre terrarium est fait dans un bocal fermé ou ouvert.

Pour les bocaux fermés, il vous faut des espèces qui nécessitent des microclimats tropicaux. Et pour les bocaux ouverts, il faut privilégier des plantes grasses. Sinon, tout type de plante qui tolère l’humidité.

Quelques trucs pour bien l’entretenir :

  • Nous arrosons occasionnellement, soit lorsque le terreau et les parois de verre sont secs;
  • Nous ne devons pas mettre les terrariums à l’ombre. Il faut une source de lumière indirecte;
  • Si le terrarium est hermétique, nous aérons occasionnellement le terrarium en laissant une légère ouverture;
  • Nous enlevons rapidement les fleurs fanées, les mauvaises herbes et les moisissures.
Main soufflé Terrarium ou Vase verre Art

Crédits photo : Etsy.

Pour vous inspirer, voici 200 modèles de terrarium sur Pinterest fr.pinterest.com/lecoinjardin/200-terrariums.

Catherine Beaulieu
A propos Catherine Beaulieu (3 Articles)
Étudiante en journalisme aux goûts éclectiques, Catherine est un brin trop intense et change de passion aux 2 semaines. En 1998, c’était les films d’horreur de série B, 6 ans plus tard, les fards à paupières trop foncés, avant-hier les versions orchestrales des chansons d’Abba, et aujourd’hui les mini-terrariums faits dans une ampoule.
SSL