À la une ...

Comment éviter la déprime « post-voyage »?

Crédit: blog-emploi.com

Crédits : blog-emploi.com

Anxiété, tristesse inexplicable, difficultés à retourner à la routine… Lors du retour de mon dernier voyage, j’ai vécu ces symptômes tellement forts que je m’étais dit que je ne voulais plus repartir, car le retour était trop dur!

C’est bien beau voyager, mais pour certains, le retour à la routine et à la « vraie vie » peut être un véritable enfer. Parfois, quand on part pour une grande aventure à l’étranger, on flotte sur un nuage et le retour fait mal. Le syndrome post-vacances ou post-voyage s’accompagne souvent d’un sentiment de lassitude et/ou de déprime qui peut affecter l’humeur, l’appétit et le fonctionnement général. Comment contrer cette difficulté d’adaptation au retour? Avant toute chose, il ne faut pas s’alarmer, les blues du retour sont normaux!

  • Touristes dans son coin de pays : Vous avez sans doute déjà entendu cette expression. Le plus souvent, si vous le pouvez, partez à la découverte d’un bel endroit, d’un musée où vous n’êtes jamais allés. Renseignez-vous sur les attraits touristiques comme si vous étiez réellement ailleurs!
  • Compiler ses souvenirs : Quoi de plus amusant que de faire l’inventaire de ses photos et souvenirs de voyage au retour? Créer des albums, des cadres souvenirs originaux, etc. afin de vous remémorer sans modération ces précieux moments.
  • Rêver à de futurs voyages : Eh oui, bonne nouvelle, ce voyage n’était pas le dernier! Projetez-vous dans l’avenir, faites une liste des endroits et pays que vous aimeriez voir. Parlez de vos plans à votre amoureux, votre famille, vos amis…
  • Prévoir le retour : C’est un peu moins amusant, mais faire l’autruche ou nier le retour pourrait faire en sorte que celui-ci soit encore plus difficile. Si vous aviez quitté un emploi, songez à en retrouver un le plus rapidement possible afin de vous soulager d’un stress inutile!
  • Conserver le dépaysement : Vous aviez des habitudes différentes en voyage? Repas plus légers, marches, jogging, vêtements différents… Et bien pourquoi ne pas garder ces nouvelles habitudes le plus longtemps possible? Parfois, c’est en voyage que l’on se redécouvre!

Alors, voilà, j’espère sincèrement que ces petits trucs vous aideront! Bon voyage… et bon retour! Quels sont vos trucs pour éviter les blues de fin de voyage?

A propos Marie-Lou Bernatchez (27 Articles)
Étant à sa première année de BAC en communications, Marie-Lou se nourrit des plus simples observations que son œil curieux et allumé détecte en un rien de temps. Passionnée par le monde qui l’entoure, tout est matière à raconter, à détailler, à magnifier en quelque sorte, pour rendre le sort d’un évènement d’apparence banale digne d’un sujet de nouvelle, voire d’un roman. Cette jeune femme, observatrice de ce monde urbain palpitant qu’elle étudie avec tendresse et nous décrit avec passion, nous donne envie de partir avec elle aux confins de l’âme humaine, dans toute sa détresse, ses joies, sa splendeur, ses contradictions. Lorsqu’elle a du temps libre, elle ne manque pas l’occasion d’aller découvrir un nouveau coin de pays et d’en faire ressortir ses plus beaux atouts.
SSL