À la une ...

Toronto : destination estivale par excellence!

1 639

Vous avez passé un bel été? Et moi donc!

Crédits : Google

Crédits : Google.

Comme chaque année, j’ai profité des vacances pour voyager un peu. En fait, depuis 2008, il y a un voyage que je fais chaque été, en général au mois de juillet, et je parle de la ville Reine : Toronto. Pour moi, il s’agit maintenant d’une tradition, car je suis une fan finie de baseball et je prends toujours quelques jours pour aller voir les Blue Jays au Rogers Centre.

Mais Toronto, c’est beaucoup plus que ça. Déjà, en juillet, à Toronto, il fait TOUJOURS beau et chaud! Jamais je n’y ai vu de la mauvaise température depuis les huit années où je m’y suis rendue.

De plus, de nombreux endroits valent le détour. Le plus connu est évidemment la Tour du CN, qui mesure plus de 550 mètres de haut. La vue tout en haut est imprenable puisqu’elle offre un panorama sur la ville sur 360 degrés, d’où le nom du restaurant qui s’y trouve, restaurant qui jusqu’à ce jour, est le meilleur où j’ai mangé dans cette ville. Produits du terroir ontarien, donc beaucoup d’agneau, de canard, de bœuf, légumes frais, de même qu’une cave à vin exceptionnelle : ce restaurant vaut la peine d’être essayé, d’autant plus que la montée en ascenseur dans la Tour du CN est gratuite lorsqu’on réserve au restaurant 360.

Photo : Marie-Eve Roy

Crédits : Marie-Eve Roy.

Crédits : Google

Crédits : Google.

Et ce n’est pas tout! Il y a aussi un niveau Belvédère à 346 mètres qui offre aussi une vue superbe sur Toronto et la possibilité de manger au Restaurant Horizon. À l’étage juste en dessous se trouve un énorme plancher de verre qui vous donnera l’impression de marcher dans le vide. Frissons garantis! Mais pire encore, pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux, la plus grande promenade mains libres au monde vous attend à 356 mètres d’altitude et j’ai nommé : L’Haut-da Cieux. Les visiteurs sont retenus à un rail de sécurité aérien, composé d’un système de chariot et de harnais. En dessous de vous, il n’y aura que le vide, la ville, le terrain de baseball du Rogers Centre et une vue saisissante sur le lac Ontario. En soirée, la tour est d’autant plus attrayante puisqu’elle est tout illuminée et offre un véritable spectacle haut en couleurs. Et puis, juste au pied de la tour, en plus du terrain de baseball, se trouve maintenant un tout nouvel aquarium ouvert sept jours par semaine et jusque tard en soirée. La diversité de la faune aquatique y est impressionnante avec plusieurs espèces de requins, de raies, de méduses, poissons tropicaux, poissons d’eau douce, et j’en passe! Si vous pensez y aller, n’oubliez pas de vérifier l’horaire des activités au préalable. En effet, vous pourriez avoir l’occasion d’assister à des cours de yoga devant les aquariums géants, à des cours de photographie, et même de passer la nuit à l’aquarium!

Crédits : Google

Crédits : Google.

Toronto, c’est évidemment plus que la Tour du CN! C’est le Temple de la Renommée du hockey pour les amateurs de sports, mais c’est aussi Bloor Street West pour les passionnés de la mode. Sur cette rue se trouvent tous les grands magasins auxquels vous pourriez penser : Chanel, Coach’s, Louis Vuitton, Burberry… c’est infini! Attention à vos cartes de crédit, car les risques sont immenses. Je vous le dis : l’émission Temptation Island, ce n’est rien à côté de Bloor Street West! Si vous pensiez que côté mode, ça se passe seulement à New York et Los Angeles, c’est parce que vous n’avez pas encore visité la métropole canadienne!

Crédits : Google

Crédits : Google.

Sur cette même rue se trouve aussi le Bata Shoe Museum, un musée consacré à l’histoire des chaussures avec plusieurs collections de chaussures anciennes, loufoques ou simplement extraordinaires. Rien que ça! Toujours pas convaincue? Si je vous dis Louboutin, ça vous dit quelque chose? Eh bien, il y en a au Bata Shoe Museum! Ce musée, c’est le fantasme des chaussures par excellence de la gent féminine… assurément à ne pas manquer!

Toronto, c’est aussi du nightlife si on sait où se rendre. Le Madison pub, situé sur la rue du même nom pas très loin de Bloor Street West, est un de ces endroits parfaits pour les sorties entre amis. Trois étages, dont un qui contient plusieurs bars, des terrasses et un étage réservé à la restauration. On y trouve de la musique pour danser, de la nourriture style pub, des chansonniers…il y en a vraiment pour tous les goûts.

Crédits : Google

Crédits : Google.

Si vous préférez les endroits un peu moins branchés, mais avec une ambiance tout aussi festive, le pub The Moose Loose est la place toute désignée en plein centre-ville, sur Front street. Vous pourrez y déguster le plus grand nombre de bières différentes de tout Toronto et la cuisine y est excellente pour pas très cher. Le bar est toujours plein à craquer, surtout après une partie des Blue Jays puisqu’il se trouve juste à côté du stade de baseball. Très décontracté, avec des bancs de cinéma, des fauteuils et plusieurs télévisions, c’est l’endroit par excellence pour une soirée plus relaxe.

Et la bouffe dans tout ça? C’est évident que dans une ville aussi grande que Toronto, ce n’est pas le choix qui manque! Mes coups de cœur, outre le 360 mentionné plus haut? Le quartier chinois sans aucun doute! On y trouve de nombreux restaurants très abordables et qui ne coûtent presque rien. Cela dit, le Asian Legend est simplement… paradisiaque! Cuisine traditionnelle chinoise, les plats y sont en abondance, les portions énormes et tout est suc-cu-lent. Après autant d’années à errer dans le quartier chinois de Toronto, c’est au Asian Legend que j’ai trouvé la perfection!

Un autre restaurant où je suis allée plusieurs fois est le Mercurio, aussi sur Bloor Street, parce que oui, avec tous les magasins hors de prix sur cette rue, j’y ai passé beaucoup de temps! Le Mercurio est le resto italien où j’ai mangé les meilleurs raviolis de ma vie. On y offre aussi l’option pâtes sans gluten pour les gens qui, comme moi, ne tolèrent pas cette vilaine molécule.

Bref, Toronto est une ville qui vaut la peine d’être découverte et où l’offre tant de boutiques, de restaurants et de bars y est aussi nombreuse que diversifiée.

Sur ce, je vous dis : bon voyage!

Marie-Eve Roy
A propos Marie-Eve Roy (10 Articles)
Détentrice d’un baccalauréat en communication publique, profil journalistique, Marie-Eve Roy est d’abord et avant tout une passionnée de l’écriture… et des chaussures, sans oublier les vêtements et la nourriture (oups, la nutrition!). Depuis quelques années, elle est aussi maman, rôle qu’elle assume avec joie et… beaucoup d’humour! Bien qu’elle ne travaille plus dans le domaine journalistique, elle continue d’être pigiste pour différents médias. Avec Femmes en revue, elle joint l’utile à l’agréable en regroupant toutes ses passions et intérêts au grand plaisir des lectrices.
Contact :Site web
SSL