À la une ...

The Suburban Monk : que de la grosse joie!

1 197

Depuis la semaine dernière, j’ai un nouveau compagnon dans mon bureau : Syd de The Suburban Monk! Je dois vous l’avouer, j’étais un peu sceptique quand on m’a offert de m’envoyer ce dernier. Je ne connaissais pas du tout la compagnie, et même si la philosophie bouddhiste me rejoint, je ne suis pas du genre à afficher des Bouddhas un peu partout dans mon décor. Mais en « zyeutant » le site de TSM, je me suis laissée prendre au jeu…

Pour la petite histoire : Ellen, une mère de famille, a tout pour être heureuse : un mari, un chien, trois enfants; un bon emploi, assez d’argent pour vivre, le respect de ses collègues, etc. Mais un jour, elle se rend compte que pour elle, ce n’est pas assez. Son emploi, elle pourrait le faire les yeux fermés et, elle finit par se l’avouer, elle le quitterait bien. Ce qu’elle fait, sans vraiment s’expliquer son geste. Elle sait juste qu’elle n’en peut plus d’être la femme parfaite : mère dévouée, bénévole pour plusieurs causes, fidèle adepte d’un mode de vie sain et de yoga… Sa vie la désespère carrément.

Elle tombe alors sur une citation de Howard Washington, que voici : « Don’t ask yourself what the world needs. Ask yourself what makes you come alive and then go and do that. Because what the world needs is more people who have come alive. » C’est alors le déclic : elle décide de trouver ce qui elle, la rend vivante, et surtout, joyeuse et enjouée à l’idée de se lever le matin.

La réponse? Des mots, des citations, des images, des couleurs… et les statues de Bouddha, qui la font énormément rire, et qui l’inspirent. The Suburban Monk est né, et avec lui, un mouvement plus grand que nature, qui répand l’amour et la joie partout, partout!

Ce que j’en pense? Pour ma part, j’ai choisi le Syd Rockin’ Rasberry, qui représente le cœur ouvert, lumineux et tendre, et surtout, l’amour pur. Je le confesse : chaque fois que mes yeux tombent sur lui quand je travaille, il me donne le sourire! Mission accomplie se dirait Ellen! Vraiment de qualité, livré dans une mignonne boîte et accompagné de cartes descriptives, je trouve que c’est un merveilleux cadeau, surtout pour les gens qui aiment les objets qui ont une signification.

À glisser dans vos bas de Noël, peut-être?

Crédits : Instagram Valérie Latendresse.

En vente sur la boutique en ligne de TSM, au coût de 20 $ chacun.

Valérie Latendresse
A propos Valérie Latendresse (154 Articles)
Pin-a-holic, Valérie est une folle des concours et une accro du magasinage qui utilise un peu trop l'expression bibi pour nommer tout et n'importe quoi. Fait important à savoir sur cette dernière : s'il vous prenait l'envie d'empiler tous les magazines de mode qu'elle possède, ils la dépasseraient probablement d'un bon demi-pouce! Valérie est également blogueuse mode et beauté excitée sur son propre blogue où elle cultive son amour pour la dentelle et les paillettes.
SSL