À la une ...

Nous avons testé : les exfoliants naturels de Lush Cosmétiques

1 308

La semaine passée, je vous apprenais avec plaisir que Lush Cosmétiques, en collaboration avec les Sentinelles de la rivière des Outaouais, se donnait comme mission de sensibiliser la population aux effets néfastes des microbilles de plastique sur notre écosystème. Je vous incitais même, dans cet article, à signer une pétition pour demander au gouvernement fédéral de bannir leur utilisation. Vous vous souvenez?

Dans mon élan de fille-qui-voulait-répandre-la-bonne-nouvelle, j’avais oublié de vous mentionner que Lush, pour sa part, utilisait déjà des exfoliants naturels depuis maintenant… plus de 20 ans! C’est vous dire à quel point leur préoccupation pour l’environnement ainsi que pour notre santé ne date pas d’hier. Et est-ce que ces produits sont moins efficaces que ceux qui utilisent des ingrédients artificiels? C’est à cette question que j’ai tenté de répondre dans ce banc d’essai!

Mais je dois l’avouer, avant même d’avoir commencé à tester ces produits, j’avais déjà une ébauche d’opinion plutôt positive à leur sujet. Parce que :

1) Je préfère largement utiliser des produits exfoliants qui ne contiennent pas d’ingrédients chimiques, car ces derniers sont souvent agressifs et ils en abîment mon épiderme;

2) J’ai, à l’occasion, réalisé des exfoliants « maisons » avec du bicarbonate, du sucre, du gros sel, de l’huile d’olive, des huiles essentielles, etc., qui s’avéraient aussi efficace que les produits du magasin. En quoi les exfoliants naturels de Lush seraient-ils différents?

Voici donc, sans plus attendre, ce que j’ai eu la chance de tester :

Crédits : Instagram Valérie Latendresse

L’exfoliant À la plage (6,95 $)

Avec ce produit constitué principalement de sel de mer fin et de sable, vous pourrez vous vanter d’avoir la plage à portée de main. Ajoutez à cela une odeur sucrée mi-vanillée mi-caramel, et vous aurez l’impression d’être en vacances à  longueur d’année. Et le principal : après son utilisation, la peau est incroyablement douce, et surtout, à croquer! Enfin, si vous êtes gaffeuse (comme moi!), faites attention, car c’est très facile d’en échapper et d’en répandre un peu partout dans la salle de bain. Oups! Malgré tout, en raison de son enivrante odeur, c’est mon produit préféré de ce banc d’essai!

Le plusLa totalité des ventes de ce produit sera redonnée à des organismes qui luttent contre les néfastes microbilles.

Le nettoyant Sel océanique – autoconservant (21,95 $)

Une autre façon de vous rapprocher de la mer, en vous débarrassant de vos impuretés et de vos cellules mortes. Avec un mélange de noix de coco, d’avocats frais, de limette et de vodka, vous aurez cette fois-ci l’impression de déguster un bon cocktail au soleil!

Même si l’exfoliation me semblait moins « rude » qu’avec le produit précédent, j’ai trouvé que ma peau en ressortait néanmoins aussi soyeuse et lumineuse! Psst : si vous n’êtes pas fans des odeurs sucrées, c’est assurément le nettoyant à choisir!

Le savon Pierre à aiguiser (7,95 $)

Je vous l’avoue, j’étais sceptique quant à l’utilisation de ce savon. Mais ce dernier, inspiré par ces « femmes du Brésil qui ajoutent du sable à leur huile de bronzage pour obtenir un fessier aussi lisse que la soie » (oui, vous pouvez rire!), exfolie la peau à la perfection. Il suffit de bien le faire mousser sous l’eau chaude… et de rincer! Avec son odeur qui nous transporte jusque dans les Tropiques, nous ne pouvons pas demander mieux! Petit conseil : ranger bien votre savon après chaque utilisation, cela augmentera grandement sa durée de vie.

En somme, trois produits qui ont très bien rempli leurs promesses d’exfoliation et qui, grâce à leurs odeurs, ont su me transporter ailleurs le temps d’une douche! 

Valérie Latendresse
A propos Valérie Latendresse (154 Articles)
Pin-a-holic, Valérie est une folle des concours et une accro du magasinage qui utilise un peu trop l'expression bibi pour nommer tout et n'importe quoi. Fait important à savoir sur cette dernière : s'il vous prenait l'envie d'empiler tous les magazines de mode qu'elle possède, ils la dépasseraient probablement d'un bon demi-pouce! Valérie est également blogueuse mode et beauté excitée sur son propre blogue où elle cultive son amour pour la dentelle et les paillettes.
SSL