À la une ...

Nous avons testé : les éponges de Konjac de washbeautyco.

Récemment, je vous parlais avec un peu trop d’enthousiasme des masques en tissu de la compagnie MaskerAide (ici!). Inutile de vous rappelez qu’il s’agissait d’une découverte pour moi, autant du côté de la qualité que des prix abordables! Grande nouvelle : à mon plus grand plaisir, j’ai également découvert que la marque avait une « petite soeur »… la compagnie washbeautyco.! Comme vous devez vous en doutez, il me fallait voir si les produits de cette dernière étaient aussi exceptionnels que ceux de MaskerAide. Autant vous en avertir dès maintenant : je serai encore, dans cet article, un peu trop enthousiasme « pour la ligue ». Vous serez au moins prévenues!

J’ai eu la chance de recevoir de la compagnie washbeautyco. les fameuses éponges de Konjac! Les quoi?

Crédits : Instagram Valérie Latendresse.

J’en avais vaguement entendu parler, sans jamais vraiment y prêter attention. Je pensais (honte à moi!) qu’il s’agissait d’une des 1001 répliques des beautyblender. Mais il n’en est rien!

L’éponge de Konjac est naturelle, car elle est fabriquée à même la racine d’une plante du même nom. Conçue pour nettoyer et exfolier la peau, elle est censée rendre notre visage plus frais et plus lumineux. Sa couleur indique à quel type de peau elle peut convenir. Ici : La noire, en charbon de bambou, convient aux peaux grasses et acnéiques, tandis que la blanche, plus naturelle, est parfaite pour tous les types de peaux.

On s’en sert comment? Il suffit de la tremper dans l’eau jusqu’à ce qu’elle devienne molle (et qu’elle double presque de volume!). Ensuite, on la presse doucement pour en éliminer l’excès d’eau, et nous massons notre visage en petits mouvements circulaires. On peut y ajouter quelques gouttes de notre nettoyant favori, c’est au choix!

Si on en prend bien soin, en la suspendant pour qu’elle sèche (l’éponge est munie d’une petite corde conçue à cet effet), en la gardant dans un endroit sec et en la stérilisant entre les utilisations (dans de l’eau bouillante, 60 secondes!), l’éponge Konjac peut durer environ 2 mois.

Ce que j’en ai pensé? Une révélation! J’étais tout d’abord très sceptique, mais ma peau, à l’utilisation de ces éponges, est devenue réellement douce, lumineuse et fraîche… vraiment à son meilleur! J’ai fait l’essai des Konjac avec et sans mon nettoyant favori, et même sans, le résultat a été très satisfaisant. Je ne m’en passerais plus, et ma routine beauté a réellement été changée par ces merveilles! J’ai bien aimé les deux types d’éponges, et honnêtement, malgré le type supposé de ma peau, il me serait bien difficile de choisir entre les deux, car elles ont accompli toutes deux très bien leur travail.

Les plus? L’éponge Konjac est biodégradable, sans colorants artificiels, et cette dernière est fabriquée à 100 % de fibres végétales, sans cruauté envers les animaux.

Le prix? Très abordable, selon moi, en raison de la longue durée d’utilisation, et surtout, en comparaison avec les produits du même genre. Il en va de 14,00 $ pour une éponge sur le site de washbeauty.co, mais il est possible d’acheter des ensembles de plusieurs éponges, ce qui fait évidemment baisser le prix individuel de chacune!

Pour en apprendre davantage sur les produits de washbeautyco., visitez le site Internet de la compagnie. La marque est également très présente sur les réseaux sociaux FacebookTwitterInstagram et Pinterest.

Allez-vous adopter l’éponge Konjac?

A propos Valérie Latendresse (154 Articles)
Pin-a-holic, Valérie est une folle des concours et une accro du magasinage qui utilise un peu trop l'expression bibi pour nommer tout et n'importe quoi. Fait important à savoir sur cette dernière : s'il vous prenait l'envie d'empiler tous les magazines de mode qu'elle possède, ils la dépasseraient probablement d'un bon demi-pouce! Valérie est également blogueuse mode et beauté excitée sur son propre blogue où elle cultive son amour pour la dentelle et les paillettes.
SSL