À la une ...

Lush dit adieu aux microbilles de plastique!

Utilisez-vous à l’occasion un exfoliant dans le but d’éliminer les cellules mortes de votre peau et d’en désincruster les impuretés accumulées? Pour ma part, c’est un rituel que j’accomplis une fois par semaine, car il s’agit de la fréquence idéale pour ma peau sensible. Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il advenait des microbilles de plastique contenues dans ce type de produit après leur utilisation? Moi, j’avoue n’y avoir jamais vraiment songé.

Dieu merci, Lush Cosmétiques et Sentinelles de la rivière des Outaouais se sont donnés comme but de nous sensibiliser à ce propos, en nous faisant réaliser les répercussions négatives que ce simple geste beauté pouvait avoir sur notre environnement.

Saviez-vous qu’un simple tube d’exfoliant pour le visage peut contenir, à lui seul, plus de 300 000 microbilles? Et c’est sans parler d’autres produits d’hygiène personnelle comme les savons et les dentifrices qui contiennent eux aussi des microbilles… Transportées par l’eau du robinet vers nos cours d’eau, ces dernières, non biodégradables, absorbent ensuite des toxines et sont souvent prises, malheureusement, pour de la nourriture par la faune aquatique. La bonne nouvelle? C’est qu’il existe des actions que nous pouvons poser pour régler ce grave problème. Tout d’abord, des solutions de rechange naturelles comme les amandes, les coquilles moulues, le sel de mer, la farine de maïs, les haricots, etc. pourraient notamment tout aussi bien exfolier notre peau, sans pourtant polluer nos cours d’eau.

Enfin, il faut tout simplement demander au gouvernement fédéral de bannir l’utilisation des microbilles en signant cette pétition. Irez-vous signer?

N’attendez pas : dès maintenant, choisissez des cosmétiques fabriqués avec des exfoliants naturels, comme l’exfoliant À la plage (Life’s a beach) de Lush, lancé pour un temps limité. La totalité du prix de vente de ce dernier sera d’ailleurs versée à des organismes caritatifs, dont évidemment Sentinelle Outaouais, qui se donne comme mission d’éliminer les microbilles polluantes pour de bon!

Psst : Un banc d’essai sur les exfoliants naturels de Lush est à venir très bientôt, restez branchées!

Joignez la conversation avec le mot-clic #Byebyebilles.

A propos Valérie Latendresse (154 Articles)
Pin-a-holic, Valérie est une folle des concours et une accro du magasinage qui utilise un peu trop l'expression bibi pour nommer tout et n'importe quoi. Fait important à savoir sur cette dernière : s'il vous prenait l'envie d'empiler tous les magazines de mode qu'elle possède, ils la dépasseraient probablement d'un bon demi-pouce! Valérie est également blogueuse mode et beauté excitée sur son propre blogue où elle cultive son amour pour la dentelle et les paillettes.
SSL