À la une ...

Et toi, c’est pour quand la bedaine?

5 832

Voici un article écrit par notre collaboratrice Marie-Pier. Ce texte, empreint de légèreté et de transparence, est à lire avec ouverture d’esprit. Bien qu’il soit inspiré de tranches de vie, il rejoindra sûrement certaines d’entre vous…

Tic tac, tic tac. J’entends mon horloge biologique me rappeler que le temps passe. Je l’entends parfois sonner plus fort, entre autres ces temps-ci quand je vois la moitié de mes amis Facebook annoncer la venue d’un nouveau bébé, d’un deuxième ou même d’un troisième. Elle résonne surtout dans mes oreilles quand, à Noël, à Pâques et bien sûr, à mon anniversaire, on me pose la question qui tue : « Et toi, c’est pour quand la bedaine? ».

C’est drôle, chaque fois, je me questionne à savoir ce que je dois répondre. Répondre quelque chose de bref et superficiel pour clore le sujet ou me justifier en exposant dix mille raisons personnelles pour me sentir mieux? En tout cas, chaque fois que la question arrive à mon cerveau, le hamster se met inévitablement à tourner. L’anxiété embarque, car je sais que les années passent et que je vieillis. Je panique parce que je me compare à mes amis qui ont déjà une belle famille et qui respirent le bonheur à plein nez. Je pleure, parce que d’avoir des enfants à l’âge de 30 ans, ce n’était pas du tout dans mes plans de vie « idéaux ».

Après avoir passé à travers toutes ces émotions, je finis par rationaliser, et retourner à l’essentiel de la question. Suis-je heureuse? Et la réponse est toujours OUI. Je suis heureuse pour toute la communauté des médias sociaux qui explose de joie d’être parent, je suis heureuse de voir mes amis s’épanouir en créant leur petit cocon familial, je suis heureuse d’être une « tatie » plusieurs fois plutôt qu’une et de pouvoir en profiter avec eux au maximum. Bref, je suis heureuse et je me trouve privilégiée d’avoir la vie que j’ai.

C’est vrai, je l’avoue, j’aurais voulu des enfants plus tôt dans ma vie. C’est vrai aussi que j’ai hâte d’être une petite maman à mon tour. Mais au fond, je n’ai rien à envier à personne. J’ai compris (finalement) que de lâcher prise, de profiter du moment présent et laisser la vie se charger de m’amener ce que je souhaite en temps et lieu, c’est ce qui me rend le plus heureuse. Sincèrement.

Je sais que je ne suis pas la seule à paniquer par rapport à cette question qui tue. Je sais que plusieurs ont aussi l’appel de la maternité. Je suis consciente aussi que pour certaines, tomber enceinte n’est pas chose facile. Par contre, ce dont je suis certaine, c’est que la vie est bien faite et qu’il faut y faire confiance. Oui, la pression sociale est parfois forte, mais pourquoi s’attarder à ce que les autres pensent et disent quand on devrait plutôt s’occuper de cultiver notre propre bonheur?

Maintenant, je sais ce que je répondrai à la question : « Et toi, c’est pour quand la bedaine? » Tout simplement, je serai fière de dire : « Quand je serai rendue à destination ». 

Marie-Pier Gilbert-Painchaud
A propos Marie-Pier Gilbert-Painchaud (10 Articles)
Femme de défis, Marie-Pier aime tout ce qui concerne la mode, la beauté, la déco, la cuisine, etc. Elle est à l’affût des nouvelles tendances et les réseaux sociaux sont ses meilleurs alliés pour assouvir sa soif de découvertes. Sa passion pour l’écriture l’amène à vouloir partager ses trouvailles avec toutes les accros du shopping de ce monde qui, comme elle, souhaitent ne rien manquer des nouveautés du moment. Son objectif ultime? Dénicher la perle rare à petit prix, tout en misant sur l’originalité, la simplicité et la féminité. Avec une touche d’humour, elle vous fera découvrir son hobby (et quelques tranches de vie) à travers ses articles!
SSL