À la une ...

ENTREVUE avec Natalie Richard : une passionnée de la vie… et de son art!

Crédits : JJ Thompson.

Crédits : JJ Thompson.

Passionnée de vins et de gastronomie, Natalie Richard porte, depuis ses débuts professionnels (elle était alors VJ sur les ondes de MusiquePlus!), plusieurs chapeaux : journaliste, animatrice, sommelière… et j’en passe! Reconnue également en tant que blogueuse sur l’art de vivre, il s’agit d’une femme inspirante qui croque à pleines dents dans la vie et dans tous les projets que celle-ci met sur sa route. Son dernier en liste? Être ambassadrice pour Barilla Canada.

C’est dans le cadre de cette collaboration que nous avons eu la chance de lui poser quelques questions… 

Bonjour Nathalie! Tout d’abord, merci de prendre de votre temps pour répondre aux questions de Femmes en Revue.

1) Pour ceux et celles qui l’ignorent, le mois d’octobre est le mois national de la santé au travail. Cette santé passe, entre autres, par le lunch et les collations que nous y amenons chaque jour. Avez-vous quelques idées de lunchs simples et rapides, mais surtout santé, à suggérer à nos lectrices?

NR : Je suis une grande fervente des salades repas, par exemple, la salade niçoise, avec thon et œufs, une salade composée avec des lanières de jambon ou du poulet ou bien une salade de pâtes, avec des légumineuses et légumes croquants. Pour la bonifier, j’utilise les pâtes Plus de Barilla qui offrent une bonne source de protéines, fibres et oméga-3.

2) Que pensez-vous de l’idée répandue que pour être davantage en santé, nous devrions privilégier les salades et éviter les pâtes?

NR : C’est une drôle d’affirmation! La diète méditerranéenne est considérée comme l’une des meilleures pour santé et les pâtes, ainsi que les autres produits céréaliers font partie de la catégorie la plus importante avec les fruits et les légumes. Je pense que pour être en santé, il faut privilégier une alimentation variée.

3) Parlant de pâtes… Il semblerait que lorsque nous cuisinons, nous devrions employer la « bonne sauce » associée à chaque sorte de pâtes. Comment ne pas se tromper?

NR : Il existe plus de 200 variétés de pâtes, mais on peut les diviser en 3 catégories, les pâtes longues et fines qui sont idéales avec les sauces plus liquides à base de tomates, huile d’olive, pesto, crème ou fruits de mer. Les pâtes courtes, creuses et en spirales, qui sont parfaites pour les salades ou avec des sauces plus épaisses, contenant des éléments solides, soit des légumes, fruits de mer ou autre. Et les pâtes conçues pour être farcies comme les cannellonis, raviolis ou tortellini qui conviennent très bien pour les plats gratinés.

4) Depuis peu, vous êtes ambassadrice pour Barilla Canada. Comment s’est fait le contact avec la marque?

NR : Mon premier contact avec Barilla s’est fait il y a quelques années lors d’un voyage de presse en Italie, à Parme, à l’Institut Barilla, où se déroulait un concours international des meilleurs chefs italiens. Ils sont vraiment engagés à faire reconnaître mondialement la cuisine italienne authentique.

5) Dans les dernières années, la tendance « foodie » a pris d’assaut tous les réseaux sociaux, particulièrement du côté d’Instagram et des blogues. Pensez-vous que c’est pour rester?

NR : Définitivement! Je pense que l’engouement « foodies » démontre un intérêt grandissant pour les plaisirs de la table, non seulement ce qu’on mange, mais ce qu’on boit également. Le Québec a fait un saut impressionnant dans le domaine au cours des dernières années et continue son évolution. On produit même du très bon vin maintenant chez nous.

6) Justement, quel est votre secret pour vous démarquer de la sorte dans ce domaine?

NR : Je pense qu’il faut être à l’affût des nouveautés, tout en étant actif, et s’assurer d’une bonne présence sur le terrain et sur les réseaux sociaux.

7) Grâce à votre site Natalie Richard, axé sur l’art de vivre, vous avez eu la chance de faire plusieurs rencontres culinaires. Quelle a été la plus marquante?

NR : Je dirais que ma rencontre avec le maître du grill Steven Raichlen a été des plus surprenante. Il maîtrise très bien le français, et il est impressionnant à voir aller dans une cuisine. Sinon, j’ai beaucoup aimé tourner avec le chef Éric Gonzalez, Les Touilleurs, Sylvain Côté et François Longpré. Des professionnels qui ont de l’élégance et du style!

8) Votre site contient aussi une section qui s’intitule Top 5. Si je vous demande votre Top 5 des mets « de saison » à réaliser cet automne, quel est-il?

NR : Mon Top 5 serait : l’osso buco, la minestrone, un canard au four, des rotinis sauce rosée, gratinés et un pot-au-feu.

9) Puisque le temps des fêtes approche également rapidement et que vous présentez maintenant vos coups de coeur #vinsauféminin sur On s’en food, quel est LE vin que vous avez toujours en réserve lorsque vous recevez? Et vous l’accompagner de quel(s) met(s)?  

NR : J’ai toujours une bouteille de bulles au frais pour l’apéro, que ce soit du Champagne, un crémant ou un Cava. J’aime bien accompagner les bulles avec des huîtres, surtout à l’automne!

10) En terminant, puisque MTL à la Table se tiendra du 29 octobre au 8 novembre prochain, quels sont les 3 restaurants montréalais qui, selon vous, sont à découvrir absolument? 

NR : Code Ambiance dans Griffintown, Mercuri dans le Vieux-Montréal et Henri dans le quartier St-Henri.

En terminant, vous recherchez des recettes de pâtes pour épater la galerie? En voici deux testées et approuvées par Natalie :

Bon appétit! 

A propos Valérie Latendresse (154 Articles)
Pin-a-holic, Valérie est une folle des concours et une accro du magasinage qui utilise un peu trop l'expression bibi pour nommer tout et n'importe quoi. Fait important à savoir sur cette dernière : s'il vous prenait l'envie d'empiler tous les magazines de mode qu'elle possède, ils la dépasseraient probablement d'un bon demi-pouce! Valérie est également blogueuse mode et beauté excitée sur son propre blogue où elle cultive son amour pour la dentelle et les paillettes.
SSL