À la une ...

En juillet : quel livre amener en vacances?

1 020

 

Crédits : Andrew Kovalev.

Des plans pour ce prochain 25 décembre? Ah oui, Sylvie Chabert en a… Cette dernière a prévu de se suicider à Noël, à l’âge de 45 ans! D’emblée, on pourrait penser que « Joyeux Suicide et bonne année » de Sophie de Villenoisy est un livre bien morbide, mais ce n’est pourtant pas le cas… 

Célibataire, sans parents, ni enfants, ni conjoint, et avec peu d’amis, Sylvie se sent plutôt seule et incomprise. « Morte en dedans » serait d’ailleurs l’expression la plus exacte pour la décrire. Lorsqu’elle assiste, par hasard, au sauvetage d’un homme qui manque d’y passer, c’est la révélation : elle veut mourir. Pas dans cinq ou dix ans, mais bien, maintenant. Pour faire taire une amie qui lui somme de consulter un psy, et parce qu’elle a envie de partager ce déclic avec quelqu’un, Sylvie décide de prendre rendez-vous avec Frank Marchand, un psychologue du coin. C’est décidé : deux mois, c’est tout ce qui lui reste, mais ce sera deux mois bien remplis où elle apprendra à se connaître. Et puis, adios!

Crédits : Instagram Valérie Latendresse.

Entre les épreuves farfelues proposées par le professionnel (trouver une expérience qui contrarie sa pudeur, commettre un fait répréhensible à ses yeux, trouver un homme pour « baiser », etc.), Sylvie se découvre… et se métamorphose. Ou connaissait-elle vraiment son moi profond? Quoi qu’il en soit, ses convictions seront fortement ébranlées lors d’un événement! (que je préfère vous garder secret, vilaine comme je suis!)

C’est triste, c’est hilarant, c’est les deux en même temps : impossible de ne pas passer un bon moment! Et l’introspection est au rendez-vous, autant pour Sylvie que pour le lecteur. Vous en serez avertis!

On se le procure? Chez Archambault ou chez Renaud-Bray, pour un montant de 29,95 $. Le livre est également offert, en ligne, sur le site d’Amazon.ca.

Valérie Latendresse
A propos Valérie Latendresse (173 Articles)
Pin-a-holic, Valérie est une folle des concours et une accro du magasinage qui utilise un peu trop l'expression bibi pour nommer tout et n'importe quoi. Fait important à savoir sur cette dernière : s'il vous prenait l'envie d'empiler tous les magazines de mode qu'elle possède, ils la dépasseraient probablement d'un bon demi-pouce! Valérie est également blogueuse mode et beauté excitée sur son propre blogue où elle cultive son amour pour la dentelle et les paillettes.
SSL