À la une ...

Des pousses dans mon salon

2 247

Un peu de verdure

Si vous redoutez déjà la grisaille automnale, les feuilles qui tombent, les jours qui raccourcissent, nous vous proposons un petit lot de consolation : un brin de verdure dans votre intérieur!

Véritables éléments de décoration, les graines germées donnent aux intérieurs une touche de fraîcheur et de zen. Leur culture est extrêmement simple, ludique et peu encombrante. De plus, ces dernières étant comestibles et très riches en nutriments, elles pourront agrémenter vos menus et y apporter leur dose d’énergie.

Vous n’avez pas la main verte? Pas de panique! Lisez ces quelques conseils pratiques et vous verrez que très peu de soins sont nécessaires à leur culture, pour le reste, c’est la nature qui fait ses prouesses.

Crédits : citymag.be/

Crédits : citymag.be/

Silence, ça pousse!

C’est aussi simple que ça : tout grain vivant germe. Ainsi, il est possible de faire pousser n’importe quelle espèce de légumineuse (pois, trèfle, luzerne, lentilles), de céréale (quinoa, blé, sarrasin, seigle), d’oléagineuse (tournesol, sésame) ou de mucilagineuse (roquette, basilic, cresson). Le choix de vos graines se portera donc sur vos goûts alimentaires et esthétiques (le trèfle rouge pour sa couleur girly, le tournesol pour ses longues tiges qui pivotent toujours en direction de la lumière, le basilic pour son parfum qui nous rappelle l’été…).

Deux étapes simples à réaliser

Astuce : l’égouttoir à vaisselle pour tenir votre pot incliné vers le bas.
Crédits : cuisine-saine.fr

La germination

Nous utilisons, pour cette première étape, un pot en verre, un tissu ou une matière filtrante à son extrémité, de l’eau, et… des graines bien sûr! Il s’agit de remplir le pot de deux ou trois couches de graines, et de les laisser tremper dans de l’eau durant toute une nuit. Les graines se gorgent d’eau : elles entrent en phase de germination.

Le lendemain matin, nous égouttons les graines, nous les rinçons à l’eau claire, puis nous les laissons germer tranquillement dans leur bocal légèrement incliné à 45 degrés pour laisser l’eau s’égoutter et l’air circuler. Il est bon de répéter l’opération de rinçage deux fois par jour pour réhydrater les graines.

La graine germée plantée en terre a besoin d’humidité et de lumière naturelle.
Crédits : vivelessvt.com/

La culture des pousses

Après 2 à 5 jours de germination (en fonction des espèces), des germes apparaissent hors des graines. Il est possible de les consommer ainsi, ou de les planter en terre pour obtenir des pousses.

Barquettes, pots, cagettes, paniers… Pour le choix du contenant, laissez libre court à votre créativité et votre sens de la décoration. La seule condition à ce dernier est qu’il doit posséder des perforations au dessous pour que l’eau puisse être drainée, car sa stagnation rend propice le développement de champignons ou de moisissures.

Placée à 3-4 cm sous la surface de la terre, la graine va donner une pousse. Il vous suffit, à ce stade, de vous assurer que le terreau soit toujours légèrement humide et de placer vos plantations près d’une fenêtre pour leur offrir de la lumière.

Un apport nutritionnel sans pareil

Si vous vous réjouissez de voir grandir et verdir vos plantations, attendez un peu de voir ce qu’elles donneront… dans votre assiette!

Les pousses de tournesol constituent un assaisonnement riche en
nutriments.
Crédits : google.ca

Smoothie à la banane et aux graines de blé germées.
Crédits : keldelice.com

Les germes, comme les pousses, sont un véritable prêt-à-manger, cuit ou cru, à intégrer à vos salades, soupes, omelettes, jus ou sandwichs. Ils s’avèrent extrêmement bénéfiques à la digestion et riches en vitamines, enzymes et minéraux.

Wrap au chèvre, thym, miel et graines germées.
Crédits : cuisicook.com/

Vous reconnaîtrez qu’il semble difficile de consommer plus frais et plus local!

Avez-vous déjà testé l’expérience des graines germées? Partagez avec nous vos astuces et recettes! 

Vous pourrez trouver de nombreuses sortes de graines et les conseils avisés du personnel chez Club Organic (4341 rue Frontenac, à Montréal). 

Chloé Machillot
A propos Chloé Machillot (24 Articles)
Chloé est une grande curieuse qui adore aller à la rencontre des gens passionnés et découvrir de nouvelles idées. Armée de son appareil photo, elle aime voyager à l’autre bout du monde… ou de Montréal! Diplômée de sciences politiques, elle poursuit ses études en journalisme et se plaît à rédiger des articles à propos de ses dernières lubies, qui semblent changer toutes les semaines!
Contact :Site web
SSL