À la une ...

Bouillon, orge et réconfort

1 698

Chronique Autour de l’assiette

Faire de bons bouillons à la maison, c’est simple et facile! L’ingrédient requis en plus grande quantité est… le temps. Cela dit, il s’agit d’un investissement qui rapporte gros! Le petit goût de réconfort des soupes de nos mères en est tributaire. L’odeur chaleureuse dans votre cuisine saura complémenter les joues rouges de vos invités!

Votre bouillon devra mijoter deux à trois heures, à découvert, en écumant occasionnellement pour éliminer l’amertume. On peut faire un bouillon de légumes, de poisson, de boeuf ou de poulet, pour ne nommer que les plus connus. Pour rehausser, déglacer, aromatiser, ils sont une aide précieuse. De plus, ils se conservent jusqu’à six mois au congélateur; n’hésitez pas à en faire une grande quantité et à séparer en plus petites quantités avant de le conserver.

Je vous suggère ici une recette de bouillon de boeuf, qui est une base incontournable pour une excellente soupe à l’orge et aux tomates. À savourer à petites lampées, en appréciant le bon goût de bonheur tranquille!

Bouillon de boeuf

Ingrédients :

Deux tranches de jarret de boeuf

Deux oignons en quartiers

Un oignon piqué de clous de girofle

Trois branches de céleri en tronçons

Deux carottes en tronçons

Une gousse d’ail entière

Une cuiller à soupe d’Herbes salées du Bas-du-Fleuve

3 Feuilles de Laurier

1 cuiller à café de sarriette

2 grains de poivre de la Jamaïque

Directives :

Porter à ébullition une marmite de 3.8 litres d’eau. Y déposer la totalité des ingrédients. Amener à ébullition à feu moyen, sans couvrir. Maintenir un frémissement léger; un gros bouillon troublerait le liquide. Laisser mijoter deux à trois heures en écumant fréquemment.

Retirer du feu et laisser tiédir.

Retirer la viande du bouillon, débiter et réserver; elle pourra être ajoutée à une soupe ultérieurement.

Couler le bouillon dans un autre contenant à l’aide d’une passoire tapissée de papier essuie-tout afin d’éliminer tout le contenu et retenir une grande partie du gras.

Soupe à l’orge et aux tomates

Réchauffer le bouillon préalablement clarifié et dégraissé. Y remettre la viande effilochée, une boîte de tomates en dés, et une demi-tasse d’orge perlé. Couvrir et laisser mijoter une demi-heure, en touillant à l’occasion. Rectifier l’assaisonnement au goût. Accompagner de pain de ménage frais pour un maximum de réconfort!

Une bonne marmite : 

Crédit image : Association Manger Santé Bio

Dominique Jodry-Lapointe
A propos Dominique Jodry-Lapointe (19 Articles)
Du haut de son mètre cinquante-quatre, Dominique regarde la vie avec humour et gourmandise. Sa curiosité n'a d'égal que son appétit pour les découvertes et délices provenant des quatre coins du monde. Passionnée de mots, épicurienne avant tout, elle collectionne les livres et les éclats de rire. Titulaire d'un baccalauréat en psychologie, elle s'intéresse à l'humain et à ce qui le construit.
SSL