À la une ...

5 trucs pour survivre au 5 à 7 familial

1 835

Représentation du 5 à 7 traditionnelAh! Le 5 à 7. Pour le commun des mortels, ce terme évoque la fin de la semaine, un moment de détente entre collègues ou entre amis, un petit verre de vin ou deux et surtout, la sainte paix. En résumé, une petite vision du grand paradis.

Le 5 à 7, c’est cela… avant l’arrivée des enfants dans nos vies. Quand on devient parent, le 5 à 7 devient plutôt un aperçu de l’enfer.

Je vous entends déjà me parler de dramatisation. Comprenez-moi bien : la maternité, c’est la plus belle et merveilleuse aventure d’une vie, mais on s’entend, cela change les perspectives. Au lieu du bonheur décrit plus haut, le 5 à 7 devient plutôt la course jusqu’à la garderie et des batailles sans fin avec nos petits cœurs pour leur faire enfiler leurs nombreux vêtements d’hiver. Quand cette première étape est franchie, c’est le marathon pour le souper qu’il faut préparer dans la cuisine en même temps que nous assurons une gestion étroite des chicanes qui sévissent dans le salon. Quand le souper est servi, les mamans ont la broue dans le toupet, mais ce n’est pas fini, oh que non! Encore faut-il faire avaler le fruit de notre labeur à nos mignons tout-petits surexcités d’être de retour à la maison, mission qui est des plus mortelles pour le plancher de la cuisine. Puis, vient le temps de faire la vaisselle, puis de nettoyer le grabuge de nos amours pour finalement, les faire échouer dans le bain. Ce n’est que lorsqu’ils sont propres, secs et en pyjama qu’on commence à se dire qu’on va y survivre une fois de plus. Mais il reste encore les jeux jusqu’au dodo et la lutte contre le sommeil.

Je précise une fois de plus, le rôle de maman est magnifique, mais j’adore le caricaturer. Je vous propose donc 5 trucs pour survivre à vos 5 à 7 familiaux :

1— Prévoir les 5 à 7

On sait que le retour à la maison en fin de journée, c’est la folie. Pourquoi ne pas effectuer le plus de tâches possible la veille, quand les enfants sont au lit, ou le matin même, pour en avoir moins à faire en revenant du boulot? Avec un souper dans la mijoteuse ou des restes de la veille, on évite une grosse partie du travail. Et tant qu’à être, sortir les pyjamas et les apporter dans la salle de bain avant de quitter le matin. Cela prend une petite seconde et nous évite une course en fin de journée. Vous voyez le genre!

5 à 7 en famille

2— Quand papa n’est pas là (ou même s’il est là), on se gâte!

Papa aime les bons repas chauds pleins de viande, mais ce soir il est absent ou vous avez simplement envie de faire plaisir à vos progénitures? Des petites recettes vite faites pour le souper que les enfants vont aimer cent fois mieux qu’un sublime gigot d’agneau sont toutes indiquées. Plats au gratin extra fromage, mini pizzas sur pains pitas de blé parsemés de légumes frais (il faut être santé, quand même!), macaronis au fromage, il n’y a de limite que votre imagination. Et puis, qui a dit que c’était seulement pour gâter les enfants? Maman aussi aime ces menus!

3— Ne jamais abandonner le verre de vin

Qui dit 5 à 7 dit petite consommation alcoolisée. N’ABANDONNEZ JAMAIS CETTE PRATIQUE. Même si notre tête-à-tête est avec nos enfants, il faut prendre le temps de s’asseoir avec eux pour manger. Pourquoi ne pas agrémenter le repas d’un bon verre vin pour rendre le moment agréable? Cela permettra de discuter de la journée qui vient de passer avec nos enfants dans un climat des plus zen.

4— Profiter du bain pour prendre soin de soi

C’est prouvé scientifiquement, les enfants adorent jouer dans le bain. Pourquoi donc les presser pour sortir? Utilisez ce temps pour vous dorloter tout en les surveillant et en leur chantant la chanson de l’alphabet (pour un moment éducatif!). Mettez votre pyjama le plus confortable, lavez votre visage et appliquez votre crème hydratante. Non seulement votre routine du soir sera complétée sans que vous vous en rendiez compte, mais vos petits chéris auront passé du bon temps en votre compagnie.

5— Inventer des jeux amusants pour vous comme pour vos enfants

Faites des cabanes avec les doudous, des courses de marche à quatre pattes, des parcours d’épreuves, roulez-vous par terre, inventez des histoires sans queue ni tête… Bref, lâchez-vous « lousse »! actIl n’y a pas de meilleur conseil que de prendre plaisir à passer du temps avec vos trésors.

Et de temps en temps, pourquoi ne pas profiter d’un vrai 5 à 7, comme dans le bon vieux temps?

Marie-Eve Roy
A propos Marie-Eve Roy (10 Articles)
Détentrice d’un baccalauréat en communication publique, profil journalistique, Marie-Eve Roy est d’abord et avant tout une passionnée de l’écriture… et des chaussures, sans oublier les vêtements et la nourriture (oups, la nutrition!). Depuis quelques années, elle est aussi maman, rôle qu’elle assume avec joie et… beaucoup d’humour! Bien qu’elle ne travaille plus dans le domaine journalistique, elle continue d’être pigiste pour différents médias. Avec Femmes en revue, elle joint l’utile à l’agréable en regroupant toutes ses passions et intérêts au grand plaisir des lectrices.
Contact :Site web
SSL